POISSONS D'AVRIL !

Publié le par Faites Vos Jeux

Nul besoin de vous aider je pense à jouer le 1er avril? Chacun aura découpé des poissons de papier qu'il s'essaiera à accrocher au dos de ses camarades, de ses voisins voire, d'inconnus. 

Qu'ils soient dessinés avec soin, avec goût, avec recherche, ou simple esquisse, tout l'attrait réside dans l'adresse déployée à détruire l'allure sérieuse et raisonnable d'un honnête semblable.Comique de surprise,comique de contraste, attente mêlée de crainte faute de savoir si la proie manque ou non d'humour, faute de savoir si la moquerie aura réussi. Nous avons tous connu ce moment où l'on s'écrie, une fois la victime ferrée: "Poisson d'avril"!

Et puisqu'à ce jeu, vous savez tous jouer aussi bien que moi, je vous propose..

Mais non! pas de dérouler la liste de toutes les expressions reprenant un nom de poisson ou l'homonyme d'un nom de poisson***, mais plutôt de vous installer un moment dans le monde imaginaire d'une chanson de Gréco, ici agrémentée de tout un montage

je veux parler de 

UN PETIT POISSON UN PETIT OISEAU

S'AIMAIENT D'AMOUR TENDRE

MAIS COMMENT S'Y PRENDRE...

https://www.youtube.com/watch?v=Q4_Dm3e-CAI

***

Bouillabaisse d'expressions:

l lui a dit : tu exploites les femmes, tu es un vrai maquereau ! mais il a noyé le poisson, expliquant qu'il sortait du métro, à l'heure de pointe : les passagers y étaient serrés comme des sardines ; Trop drôle, ajouta-t-il en riant comme une baleine ; mais son interlocuteur restait muet comme une carpe ; bizarre ! bizarre, il y a anguille sous roche ! Ce niais, avec sa raie au milieu, frais comme un gardon, reste à le regarder avec des yeux de merlan frit alors qu'on lui tend la perche ; moi qui pensais vivre heureux comme un poisson dans l 'eau, je vois là un type insaisissable, une vraie anguille, plus difficile à faire mordre à l'hameçon qu'un requin, pourtant il va falloir accélérer, mettre le turbot ! Mais qu'est-ce que j'entends ? Des automobilistes qui s'engueulent comme du poisson pourri dans ce lieu noir ? «Espèce de mufle, comment oses-tu me faire un queue de poisson ? Mais tu es moche à faire peur, espèce de thon! Espèce de morue!Mais crac ! Les baleines de son parapluie saumon s'étaient épanouies dans la chair de l'insulteur.

 

 

 

 

 

 

POISSONS D'AVRIL !

Commenter cet article